Les petits bonheurs improvisés parfois <3

Ce matin, une de mes élèves se dévalorise… encore.

Je rappelle pour la millième fois qu’on sait tous des choses que les autres ne savent pas forcément, que je suis sûre que chacun d’entre eux pourrait m’apprendre quelque chose, et qu’elle aussi forcément.

Je demande à un élève s’il sait faire quelque chose que les autres ne savent pas encore.

- Ouiii, je sais faire le piquet 

- Formidable !!! Vous savez faire le piquet vous ?

Les autres : non

- Tu penses que tu pourrais nous apprendre à faire le piquet.

- Oh oui mais faudrait aller au dojo.

- D’accord. Mais du coup avant d’organiser ça, je voudrais que tout le monde réfléchisse à ce qu’il sait faire, à ce qu’il pourrait apprendre à d’autres. Gardez bien votre idée dans votre tête rien que pour vous, je vous redemanderai tout à l’heure.

 

Une demi-heure plus tard, je repose la question à mes élèves, en aparté. Et je note : faire des avions en papier, jouer au mikado, dessiner un monstre, faire une tout de playmobils, faire des pizzas… tous disent quelque chose.

Sauf une, celle du début…

Et puis : - Ah si ! je sais écrire maman… (entre nous, elle sait faire bien plus !)

- Et bien je suis sûre que tout le monde dans cette école ne sait pas encore écrire maman  (je suis en gs/cp et tous les élèves de ma classe savent écrire maman, me voilà donc partie à embarquer mes collègues sans même leur avoir demandé… mais je sais qu’il me diront oui au moins pour cette belette

- Ah oui les petits ! s’écrie-t-elle

 

Génial ! Projet improvisé. Nous allons partager nos talents. Nous allons en parler aux collègues qui sont ok sur le principe. Il n’y a plus qu’à organiser ça.

Brainstorming, partager, avec qui ? quel matériel ?...

Petite maman sait habiller les bébés parce qu’elle habille sa petite sœur à la maison, elle ira apprendre aux ps à habiller les poupons.

Téméraire veut leur apprendre à sauter d’un escabeau mais il lui faudra un gros tapis, et puis pas avec les petits, ce serait trop dangereux pour eux, mais les autres GS et CP peuvent venir s’ils veulent.

Discrète sait « manger correctement » et elle peut aller montrer aux enfants de maternelle au restaurant scolaire.

Placide veut apprendre aux autres à méditer, mais il veut que je lui prête mon CD de retour au calme.

Mignonne veut organiser un atelier corde à sauter.

 

Bref, tout le monde s’est donné une mission.

Nous avons décidé d’appeler ça le « marché des talents »

 

dÚplacement

On fignole l’organisation jeudi et vendredi. Je prends en charge l’emploi du temps que nous soumettrons aux autres élèves s’ils souhaitent s'y inscrire.

Du coup les PS réfléchissent déjà à ce qu’ils pourraient nous apprendre à leur tour.

 

Bref, je n’ai pas fait grand chose de ce que j’avais prévu aujourd’hui, mais j’ai vu mes élèves encore plus motivés que d’habitude. Quand mes collègues ont dit oui, ils ont littéralement sauté de joie.

C’est un peu désorganisé, mais je me dis que c’est un projet à repenser plus en détail pour l’année prochaine.

En tout cas ça va me faire une jolie fin d’année tout ça :)