Ce travail a été réalisé avec une classe de CE2. Mais on peut tout aussi bien le faire avec des plus petits comme nous l'avions fait pour Chagall. La méthode est la même.

 

Séance 1 : Analyse

Observation d'oeuvres d'un artiste (entre 10 et 15 / choisies par moi : pour Gauguin je me suis concentrée sur la période Polynésie). Je présente l'artiste. On cherche les points communs, les thèmes techniques et/ou couleurs qui apparaissent le plus souvent. Je fixe les contraintes.

Exemple pour Gauguin : Au moins une tahitienne (paréo et fleur dans les cheveux), de l'eau, quelquechose de végétal, des fruits ou un animal. Couleurs : Il faudra au moins utiliser une fois du orange et du rose.

Je fixe les interdits (toujours en observant les oeuvres) : On va dessiner comme des grands. On ne fait pas son personnage tout riquiqui au milieu de la feuille, le bas de la feuille n'est pas le sol, pas de ciel en haut de la feuille (ciel = fond), pas de soleil en coin...

 

Séance 2 et 3 : Dessin

Rappel des contraintes et interdits.

Pour réussir tout ça on va prélever les éléments qu'on choisit dans les oeuvres. Une tahitienne par ci, un palmier par là, un animal dans cet autre tableau... et on doit OBSERVER pour essayer de reproduire.

Les oeuvres sont photocopiées en plusieurs exemplaires et les enfants viennent prendre un modèle, puis un autre...

Et moi, je joue le rôle de la "machine à gommer" (je gomme les dessins vraiment trop petits et les "bonshommes bébé", les soleils en coin, en ramenant toujours à l'observation des modèles).

 

Séance 4 à 6 : Mise en couleur

On repasse les contours avec un feutre bleu.

On colorie les petites zones au feutre, les moyennes zones à la craie grasse (en hésitant pas à mélanger les couleurs), les grandes zones à l'encre.

Il ne reste plus qu'à exposer !

 

Pour voir le diaporama,

cliquez sur l'image ci-dessous

 

DSCN1011